Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Mercredi 18 juillet 2012 : Lucien Barrière



Des tables de jeux de Deauville aux cinq-étoiles de la Croisette en passant par le Fouquet's, le nom Barrière est devenu synonyme de luxe et de divertissement.

Ils en ont vu défiler, du beau linge, les établissements du Groupe Barrière ! Bien avant l'invention de la jet-set et des people, ses palaces et casinos servent de terrains de jeu à la « Café Society ». Entre les Années folles et les sixties, l'appellation renvoie à un petit monde léger et brillant composé d'aristos fauchés, de milliardaires américaines et de capitaines d'industrie qui attirent à eux comme des aimants les artistes confirmés ou en devenir. Coco Chanel, André Citroën et Françoise Sagan en défrayent la chronique. Lorsqu'ils n'assistent pas à des fêtes somptueuses, on les retrouve sur les champs de courses ou autour des tables à roulette de Deauville.

Car c'est là que tout a commencé, il y a cent ans, quand Eugène Cornuché décida de construire un casino puis un premier hôtel, le Normandy. Objectif : concurrencer Trouville, qui a alors les faveurs de la bonne société parisienne. La nouvelle station éclipse vite sa rivale, laquelle, avec Cabourg, avait inspiré « Le Balbec » de Marcel Proust. Après la Première Guerre, l'associé d'Eugène Cornuché, François André, se lance sur le même modèle à La Baule avec l'hôtel Hermitage inauguré en juillet 1926. Un an plus tard, il prend la tête de la Société des Hôtels et Casino de Deauville, où il entreprend la construction de l'hôtel du Golf, puis du golf lui-même en 1929. Familier des riches et des puissants, l'entrepreneur conçoit pour eux des lieux de villégiature luxueux mariant le sport aux jeux. Bien avant l'ère du tourisme de masse, il plante son drapeau à Chamonix, Contrexeville et Le Touquet.

Entré dans le groupe en 1951, Lucien Barrière, neveu de François André, lui succède onze ans plus tard. C'est lui qui regroupe les établissements créés par son oncle sous une bannière à son nom, la Société Hôtelière de la Chaîne Lucien Barrière, qu'il enrichit de nouvelles installations à Dinard, Royan et Cannes - avec la rénovation du Majestic. Sur le modèle du Festival de Cannes, justement, il participe en 1975 à la création de celui de Deauville, qui prend pour thème le cinéma américain.

37 casinos et 15 hôtels de luxe

Ses hôtels, lui et sa femme, Martha, y vivront toute leur vie, contribuant à crédibiliser le slogan maison « Tout faire pour la satisfaction et le confort du client ». Vingt-deux ans après sa disparition, le souvenir de Lucien Barrière reste vivace. Sa simplicité et son bon sens paysan fournissent la matière d'anecdotes pieusement consignées - par exemple sur le sens de l'économie qui lui fait éteindre les lampes dans les pièces inoccupées. Proche du petit personnel, il ne rate jamais le tournoi de foot des salariés de la station de Deauville. Donnant l'exemple, toujours. « Ayant constaté que le restaurant était presque plein, je l'ai vu avec sa femme et sa fille renoncer à sa table et se contenter d'un sandwich au bar du Royal », raconte David Parré, entré à dix-huit ans dans le groupe, qu'il n'a jamais quitté et dont il dirige aujourd'hui les huit casinos du Sud-Ouest. Familial, le Groupe Lucien Barrière l'est resté tout en continuant à grandir. Diane, fille adoptive de Lucien, acquiert le casino de Biarritz. C'est elle aussi qui choisit le décorateur Jacques Garcia pour rénover les établissements de la chaîne. Il leur imprime son style post-rococo et cossu, qui sied comme un gant au Fouquet's, la célèbre brasserie des Champs-Elysées à Paris, rachetée en 1998 et auquel Diane et son mari, Dominique Desseigne, vont ajouter un palace. A la mort de Diane en 2001, des suites d'un accident d'avion, Dominique a repris le flambeau, qu'il transmettra le moment venu à leurs deux enfants, Alexandre et Joy, troisième génération Barrière.

En attendant, ce manager play-boy, attentif à sa ligne (il ne boit pas une goutte d'alcool) a donné un formidable essor au groupe, notamment dans les jeux, poker compris. Le mariage avec la branche casinos du groupe Accor en a fait le numéro un du secteur en France. Voire en Europe. A la tête de 37 casinos, 15 hôtels de luxe et de quelque 130 restaurants et bars, le groupe Lucien Barrière pèse aujourd'hui plus de 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires et emploie près de 6.500 personnes.

A Marrakech et en Asie

Est-ce à sa formation de notaire qu'il faut imputer son amour de la pierre ? Toujours est-il qu'à rebours de la tendance actuelle dans l'hôtellerie, le Groupe Lucien Barrière est resté propriétaire de ses murs. « Nous ne cédons pas à la facilité consistant à céder le patrimoine immobilier », affirme Dominique Desseigne, faisant valoir que « lorsque le marché se retourne, on est bien content de ne pas avoir à payer des loyers ».

Inauguré l'an dernier, l'établissement de Ribeauvillé, au coeur du vignoble alsacien, marie toutes les composantes d'un « resort » : casino, hôtel 4 étoiles, salle de spectacles, auxquels s'ajoute un centre de balnéo et spa. Le tourisme champêtre est loin d'être le seul axe de développement futur du groupe. Dominique Desseigne a aussi entrepris son internationalisation avec l'ouverture, en 2009, du Naoura Barrière, un riad à Marrakech. En Asie, et plus particulièrement en Chine, c'est sous la marque Fouquet's qu'il prépare son déploiement. Porte-drapeau de la gastronomie et de l'art de vivre français, le nom devrait par ailleurs être décliné en un parfum et une gamme de produits dérivés commercialisée dans les casinos et les hôtels du groupe.

(source : lesechos.fr/VALERIE LEBOUCQ)


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Autre(s) Article(s)


05-11-2014 | Lucien Barrière restaure son parc de casinos et d'hôtels pour 210 M€
05-08-2014 | Les casinos en France : crise profonde ou retour à la réalité ?
01-06-2014 | le casino Barrière de Biarritz s’offre un nouveau décor
28-05-2014 | Un casino livré pour Noël
03-04-2014 | Casino de Briançon - Dette de 9,3 millions due au casinotier… c’est terminé
10-03-2014 | Financière-Royal-Resort cède 2 casinos à Lucien Barrière.
07-03-2014 | Le groupe Barrière acquiert les casinos de Megève et du Cap d’Agde
26-02-2014 | Le groupe Lucien Barrière s’offre le casino de Megève
12-02-2014 | Basse-Normandie - Les gros casinos broient du noir, les petits moins
04-02-2014 | le groupe Barrière devrait racheter le casino du Cap d'Agde
02-12-2013 | Morbihan. Face à la crise, les casinos misent sur la reprise
16-10-2013 | Magic Casinos Jackpot : Le Super Jackpot de la dernière Chance !
14-09-2013 | La Française des Jeux et le groupe Barrière abandonnent le poker en ligne , faute de rentabilité
13-09-2013 | Rien ne va plus dans les casinos français
10-09-2013 | Casinos. À qui le jackpot dans le Morbihan ?
29-01-2013 | J-2 avant l'unique étape française de l'European Poker Tour au Casino Barrière de Deauville du 30 janvier au 9 février 2013
30-12-2012 | Les casinos jouent aussi très gros
22-08-2012 | Le casino de Ribeauvillé sous un autre éclairage
18-07-2012 | Lucien Barrière
12-07-2012 | Casino de Larmor-Plage - Les dés sont jetés

En bref

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Saint-Amand-les-Eaux: un gagnant empoche 1,7 M€ au Pasino
01-02-2014|La dernière gagnante aux « bandits manchots » en réseau des casinos Partouche avait déjà mis la main sur une belle somme. Le dimanche 21 juillet 2013, elle était repartie avec un chèque de plus de 780 000 € du Pasino de Saint-Amand. En cette fin d’après-midi, un autre joueur a fait exploser la cagnotte ! Doublant plus que la mise cette fois, avec un gain de 1,7 million d’euros. Pour être tout à fait précis, la machine a craché un jackot (un mégapot, dans le jargon des casinotiers) de 1,763 041,15 €. Le principe du mégapot est celui-ci : des machines à sous sont reliées entre elles au sein d’un même casino, et elles cotisent à un jackpot commun bien supérieur à celui d’une machine isolée. L’établissement précise : « Il avait simplement misé 2 € ! » Heureux homme...(lavoixdunord.fr)

Jackpot de 162 134 € au casino Barrière d'Enghien
12-12-2013|Un homme de 57 ans demeurant à Ville D'Avray a fait tombé un jackpot de 162 134€ sur une machine à poker à 2€, dans le casino du Val-d'Oise.

Le groupe Partouche a mis en vente l’hôtel Hilton de Lyon
04-07-2013|Pour se désendetter, le groupe Partouche qui possède le casino de la Cité Internationale de Lyon (6e) a mis en vente l’hôtel Hilton. Selon Le Progrès, cela concerne les murs du bâtiment de 21 000 mètres carrés et le fonds de commerce. Dans le quotidien, le président du directoire se dit confiant sur une future transaction. Le groupe Hilton a de son coté indiqué vouloir continuer à être présent à Lyon.

Casino de Grasse restauration animations reproche restaurant personnel caroline proprietaire autorisation
Les + commentés
Les trois casinos indépendants des Pyrénées-Orientales en difficulté financière commenté : 1 fois
De nouvelles machines à sous en exclusivité Européenne au casino d'Enghien commenté : 1 fois
La Trinité-sur-Mer : Le casino Partouche reste ouvert commenté : 1 fois
La "crise" des casinos français inquiète le sénateur spécialiste des jeux commenté : 6 fois
La roulette automatique arrive au casino du Tréport commenté : 4 fois
1,3 million d'investissement pour les casinos du groupe Joa commenté : 1 fois

Forum
avis casino d'hyeres les palmiers par : HYPE - jeudi 14 août 2014 04:49
Bonjour à tous par : Admin - vendredi 08 juin 2012 16:17



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.