Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard


mots clefs : etablissement


Mercredi 15 janvier 2014 : Les machines à sous de Bourbon-l’Archambault tournent à plein régime (1)



Bourbon-l’Archambault, ce n’est pas Las Vegas. Ici, en plein milieu rural, le casino parie tout sur l’anti-bling-bling. C’est le super-bingo : son chiffre d’affaires s’est envolé de 4 % en 2013.

Faites vos jeux ! Le casino de Bourbon-l'Archambault fait les siens… Dans un contexte économique difficile pour la profession, il sort le numéro gagnant. Ce n'est pas un jeu de circonstances, estime son directeur, Frédéric Mousset, mais le gain d'une politique mûrement réfléchie. Entretien.

A contre-courant de la morosité économique ambiante pour beaucoup de casinos français, le vôtre enregistre une hausse de son chiffre d'affaires. Comment l'expliquez-vous ?

Ecoutez, il n'y a aucun secret : on mise tout sur la convivialité. Ce que je demande à mes équipes, c'est de la chaleur humaine, de la prévenance avec les clients. C'est une denrée rare, la gentillesse, dans le monde dans lequel nous vivons. C'est comme ça que nous avons réussi à fidéliser les gens.

A Bourbon-l'Archambault, ils se sentent à la maison, comme dans un cocon. L'ambiance est familiale, sympathique. Personnellement, je fais la bise à environ 20 % des clients… Ça peut paraître anecdotique. Mais, en fait, c'est très révélateur de notre fonctionnement. Ça veut dire que tout le monde finit par se connaître. Ce n'est pas l'anonymat des grands casinos. Notre clientèle apprécie cet état d'esprit.

Les gens viendraient donc au moins autant pour l'atmosphère que pour l'attrait du jeu ?

Absolument ! Leur objectif, tout simplement, c'est de passer un moment agréable, distrayant, comme quand ils se font un ciné. S'ils viennent pour faire de l'argent chez nous, mieux vaut qu'ils restent chez eux. C'est le message que je n'hésite pas à leur transmettre.

Ce discours raisonné n'est-il pas contradictoire avec les intérêts de votre établissement ?

Pas du tout. Je préfère des clients fidèles qui s'amusent en conscience, en dépensant

sommes adaptées à leur budget, plutôt que des clients qui vont se mettre dans le rouge financièrement. Ceux-là, au final, ils ne reviendront plus ou ils finiront par se faire interdire. Nous n'avons rien à y gagner. En moyenne, chez nous, ils jouent 40 €. Très raisonnable, donc.

Quel est le profil de votre clientèle ?

Son profil, c'est son absence de profil. Nous avons tous les âges, toutes les classes sociales : étudiants, retraités, ouvriers, chefs d'entreprise… Nous, on accueille tout le monde avec le même sourire. On prend les gens comme ils sont. Durant la saison estivale, s'ils veulent venir en tongs et en bermuda, pas de problème ! On tient à se démarquer du bling-bling des côtes d'Azur et normande.

Notre truc, c'est la simplicité. Ce principe, je me l'applique d'ailleurs à moi-même. Je suis directeur, mais il m'arrive sans rechigner de tondre la pelouse du casino et de nettoyer ses moquettes à la shampouineuse.

On est un petit casino en zone rurale, c'est notre personnalité, c'est notre force. J'ai des clients qui préfèrent faire plus de 150 km pour jouer à Bourbon-l'Archambault, plutôt que dans des grands établissements impersonnels situés près de chez eux.

Patrick Sébastien, Anne Roumanoff, Arthur, Roland Magdane… Vous accueillez régulièrement les spectacles de têtes d'affiche. Est-ce rentable ?

On ne gagne pas d'argent là-dessus. En revanche, le gain est incalculable en termes d'image, de visibilité, de notoriété. Grâce à ces shows, on parvient à développer de façon très importante notre réputation et, à ce titre, on attire de nouveaux clients.

Si on veut se maintenir ou grandir, il faut sans cesse créer l'événement, faire parler de nous. C'est aussi pour cela que nous organisons des animations populaires : belotes, tombolas, feux d'artifice, soirées à thème, concerts de musiciens locaux.

Vous êtes observés par vos concurrents ?

Ah ça, oui ! Régulièrement, certains se déplacent pour voir la façon dont on fonctionne. C'est bon signe pour nous. Pas forcément pour eux.

En chiffres. Propriété du groupe Vikings appartenant à Serge Foucher (80 % des actions du groupe) et à Luc Le Borgne (20 %), le casino de Bourbon-l'Archambault, 90.000 entrées et 33 collaborateurs, a enregistré un chiffre d'affaires de 6.281.299 € en 2013 (+4 %). Machines à sous : 6.052.785 € (+5 %). Jeux de table : 59.824 € (-21 %) ; Restauration : 26.713 € (+15 %). Sur la saison 2011-2012, le casino a rapporté 615.395 € à la commune de Bourbon-l'Archambault et 2.137.250 € à l'Etat, soit au total 45 % du chiffre d'affaires de l'établissement.

(source : lamontagne.fr/Antoine Delacou)



>>> 

En savoir plus


Vos réactions à cet article

sepieter | 15/01/2014 12:05


il y avait eu un reportage de d8 sur ce casino il y a environ 1 mois et demi , et on voyait que les habitues etaient heureux de se faire plaisir dans un endroit assez sympa , la carte de fidélité cartonnait !
arevian et vikings ont peut dire ce qu'on veut arrive a exister par une offre différente face au poids lourd comme barrière ou joa ce n'est pas incompatible 


Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Autre(s) Article(s)


13-10-2017 | Le groupe Vikings a investi un million d'euros au casino à Bourbon-l'Archambault (Allier)
15-01-2014 | Les machines à sous de Bourbon-l’Archambault tournent à plein régime

En bref

Le casino de Plombière relancé pour quinze ans
31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Groupe Partouche hotelier traditionnels fortement electronique croissance enregistre fermeture progression
Vos derniers commentaires
Roman. Il n’y a pas de joueurs heureux au casino commenté : 2 fois
Roman. Il n’y a pas de joueurs heureux au casino commenté : 2 fois
Rien ne va plus au Casino Ruhl ? commenté : 2 fois
Rien ne va plus au Casino Ruhl ? commenté : 2 fois
Le projet de casino parisien fait trembler la concurrence commenté : 6 fois
Jetons, calcul et gestion du stress: à l'école des croupiers commenté : 4 fois

Forum
Attention par : LGM - mercredi 22 novembre 2017 02:04
demande d 'aide par : l epingleur - mardi 26 septembre 2017 19:04
achat de matériel d'occasion par : casino baccara - vendredi 03 février 2017 18:32
bonjour par : gorzcore - mardi 25 Octobre 2016 15:35
Une nouvelle donne pour les casinos par : ereduverseau - samedi 23 mai 2015 13:44



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.