Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard


mots clefs : ministre


Jeudi 9 décembre 2004 : Jeux et concours en ligne : le cadre juridique français et européen.



Tous les jeux d'argent sont réglementés et contrôlés, et ce depuis l'empire romain.

La loi française prohibe, en principe, l’organisation de jeux de hasard et de paris hippiques (sauf ceux du PMU). Quant aux autres paris sportifs, ils sont réservés à la Française des jeux, qui détient aussi le monopole des loteries.

Concours et loteries gratuites

Les jeux d’adresse, à savoir ceux qui font appel à la culture générale ou à la sagacité du joueur plutôt qu’au hasard sont légaux.

Tout sera donc affaire d’appréciation au cas par cas. En outre, les loteries sont légales si elles sont gratuites. Toutefois, dans le cas de loteries " gratuites " organisées par correspondance, téléphone ou minitel, les tribunaux ont considéré que le simple coût de l'affranchissement ou de la communication téléphonique constituait un " prix de participation " suffisant pour rendre la loterie onéreuse et donc illicite.

C’est la raison pour laquelle des opérateurs de sites web et de loteries par SMS ont imaginé de proposer aux joueurs le remboursement de leurs frais de connexion ou d’envoi.

Même dans le cas de loteries gratuites, des règles s’appliquent, issues du Code de la consommation. Ainsi, un règlement doit être déposé chez un huissier. Il devra reproduire la mention suivante : "le règlement des opérations est adressé, à titre gratuit, à toute personne qui en fait la demande", et préciser, en outre, l'adresse à laquelle peut être envoyée cette demande ainsi que le nom de l'officier ministériel auprès de qui ledit règlement a été déposé.

En pratique, le règlement sera également publié sur le site web de l’organisateur.

Les jeux de casinos

Les textes spécifient ce qui est autorisé, le reste étant par définition interdit.

Il faut être majeur, donc avoir au moins 18 ans, pour entrer dans un casino. Les mineurs émancipés n'ont pas le droit d'entrer dans la salle de jeux. L'état n'autorise pas non plus la mise à disposition de lieux réservés aux enfants au sein de l'établissement, ce qui peut donner des situations cocasses devant les casinos ou dans l'entrée...

En vertu de l’article 1er de la du 12 juillet 1983 relative aux jeux de hasard, « Le fait de participer, y compris en tant que banquier, à la tenue d’une maison de jeux de hasard où le public est librement admis, même lorsque cette admission est subordonnée à la présentation d’un affilié, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30000 euros d’amende. »

Il est toutefois permis de déroger à cette interdiction de principe d’organiser des « maison de jeux de hasard » dans les conditions fixées par la loi du 15 juin 1907 : «… il pourra être accordé aux casinos des stations balnéaires, thermales ou climatiques, sous quelque nom que ces établissements soient désignés, l’autorisation temporaire d’ouvrir au public des locaux spéciaux, distincts et séparés où sont pratiqués certains jeux de hasard ».

Cette autorisation est accordée par arrêté du ministre de l’Intérieur, après enquête, et en considération d’un cahier des charges établi par le conseil municipal de la commune sur laquelle s’implante le casino, et approuvé par le ministre de l’Intérieur.

Ce régime de dérogation a été étendu, à certaines conditions, par l’article 57 de la loi du 5 janvier 1988 (dite « Amendement Chaban ») aux villes de plus de 500.000 habitants.

L’esprit de la législation est de ne permettre la création de casinos que si ceux—ci contribuent au financement des activités culturelles, artistiques ou d’utilité publique.

La loi du 15 juin 1907 a fait l’objet d’un décret d’application (décret du 22 décembre 1959), qui fixe notamment les obligations du titulaire de l’autorisation, le fonctionnement des casinos, et les conditions d’accès dans les salles de jeux.

Par application de l’article 22 du décret, celui-ci a fait l’objet d’un arrêté d’application en date du 23 décembre 1959, qui précise notamment les conditions d ‘établissement et d’instruction des demandes d’autorisation, les modalités d’administration et de fonctionnement des casinos, ainsi que les règles de fonctionnement des jeux.

Selon l’article premier de cet arrêté, « Un casino est un établissement comportant trois activités distinctes : le spectacle, la restauration et le jeu, réunies sous une direction unique sans qu’aucune d’elles puisse être affermée. »

Les jeux de hasard transfrontaliers en Europe : admis dans un certaine mesure

Dans un arrêt du 6 novembre 2003 (affaire « Gambelli ») la Cour de justice des Communautés européennes a estimé qu’un Etat membre (en l’occurrence l’Italie) ne peut invoquer ni la protection du consommateur ni la protection de l’ordre public (lutte contre le blanchiment et le crime organisé) pour justifier une restriction à l’offre de paris depuis un bookmaker anglais opérant sur l’internet, dans la mesure où :

  1. Depuis des années, l’Etat italien n’a de cesse de mettre en oeuvre une politique visant à accroître l’offre de jeux au profit des opérateurs de paris sportifs italiens autorisés. L’Italie ne poursuit donc plus une politique visant à modérer la passion du jeu au sein de sa population (argument traditionnel avancé par les Etats membres pour justifier les restrictions et prohibitions imposées à la concurrence étrangère).
  2. Le bookmaker anglais poursuivi en Italie est soumis à un régime d’autorisation et de contrôle très strict, qui exclut raisonnablement toute crainte de blanchiment de capitaux et de crime organisé (autre argument traditionnel avancé par les Etats membres).
En France, l'activité des casinos en ligne est a priori interdite. Pourtant, on ne peut s’empêcher de relever une attitude ambivalente des pouvoirs publics français, comparable à la situation italienne. En effet, l’Etat prélève des recettes importantes sur le produit des jeux, mais cette activité est pourtant perçue comme immorale. Parallèlement, l’Etat, actionnaire majoritaire de la Française des Jeux, mène une politique de développement très active, à tel point qu’un rapport du Sénat (rapport « Trucy ») parle d’« Etat croupier ». De ce fait, la législation sur les jeux et notamment l’interdiction des casinos en ligne pourrait être contraire aux articles 43 et 49 du traité CE. En effet, on peut douter du caractère « cohérent et systématique » de la politique française visant à réduire l’offre de jeux d’argent .

Notons qu’en Allemagne et aux Pays-Bas, la dernière jurisprudence « post-Gambelli » a estimé que, dans les faits, leurs législations et pratiques nationales n’étaient manifestement pas de nature à permettre une politique systématique et cohérente visant à réduire l’offre de jeux d’argent.

C’est dans ce contexte, très contentieux et instable, que la Commission européenne a décidé en janvier 2004 de poser la question d’une harmonisation spécifique de ce secteur. La Commission souhaite harmoniser les services de jeux, loteries et paris d’ici 2010. Dans l’intervalle, la Commission a annoncé qu’elle lancerait une vaste consultation des acteurs concernés.

Affaire à suivre…

(source : droit-technologie.org/Thibault Verbiest (Avocat aux barreaux de Paris et de Bruxelles (Cabinet ULYS) - Chargé de cours à l'Université Paris I))


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



En bref

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Saint-Amand-les-Eaux: un gagnant empoche 1,7 M€ au Pasino
01-02-2014|La dernière gagnante aux « bandits manchots » en réseau des casinos Partouche avait déjà mis la main sur une belle somme. Le dimanche 21 juillet 2013, elle était repartie avec un chèque de plus de 780 000 € du Pasino de Saint-Amand. En cette fin d’après-midi, un autre joueur a fait exploser la cagnotte ! Doublant plus que la mise cette fois, avec un gain de 1,7 million d’euros. Pour être tout à fait précis, la machine a craché un jackot (un mégapot, dans le jargon des casinotiers) de 1,763 041,15 €. Le principe du mégapot est celui-ci : des machines à sous sont reliées entre elles au sein d’un même casino, et elles cotisent à un jackpot commun bien supérieur à celui d’une machine isolée. L’établissement précise : « Il avait simplement misé 2 € ! » Heureux homme...(lavoixdunord.fr)

Jackpot de 162 134 € au casino Barrière d'Enghien
12-12-2013|Un homme de 57 ans demeurant à Ville D'Avray a fait tombé un jackpot de 162 134€ sur une machine à poker à 2€, dans le casino du Val-d'Oise.

Le groupe Partouche a mis en vente l’hôtel Hilton de Lyon
04-07-2013|Pour se désendetter, le groupe Partouche qui possède le casino de la Cité Internationale de Lyon (6e) a mis en vente l’hôtel Hilton. Selon Le Progrès, cela concerne les murs du bâtiment de 21 000 mètres carrés et le fonds de commerce. Dans le quotidien, le président du directoire se dit confiant sur une future transaction. Le groupe Hilton a de son coté indiqué vouloir continuer à être présent à Lyon.

Casino de Boulogne frequentation partouche exercice etablissement concessionnaire obligatoire visiteurs boulogne
Les + commentés
Les trois casinos indépendants des Pyrénées-Orientales en difficulté financière commenté : 1 fois
De nouvelles machines à sous en exclusivité Européenne au casino d'Enghien commenté : 1 fois
La Trinité-sur-Mer : Le casino Partouche reste ouvert commenté : 1 fois
La "crise" des casinos français inquiète le sénateur spécialiste des jeux commenté : 6 fois
La roulette automatique arrive au casino du Tréport commenté : 4 fois
1,3 million d'investissement pour les casinos du groupe Joa commenté : 1 fois

Forum
avis casino d'hyeres les palmiers par : HYPE - jeudi 14 août 2014 04:49
Bonjour à tous par : Admin - vendredi 08 juin 2012 16:17



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.