Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Vendredi 4 mai 2012 : Casino de Bordeaux : combien rapporte-t-il ? Où va l'argent ? (1)



Le casino fêtera ses 10 ans lundi. En progression, il pourrait passer devant le casino de Deauville en fin d'année

Ce sera la fête lundi prochain au casino de Bordeaux. La fête pour célébrer dix ans d'activité et une progression continue au palmarès des casinos de France. En moins d'une décennie, l'établissement bordelais est passé de la 154e place à la 6e place.

Le casino du lac caracole aujourd'hui dans le peloton de tête derrière le super casino d'Enghien (loin devant tout le monde) et les célèbres casinos d'Aix-en-Provence, Charbonnières, Amneville et Deauville.


Un beau pactole pour la ville

Les grandes villes qui ont accepté d'accueillir un casino ne le regrettent pas. Pour cause : ça rapporte gros. 15 % du produit brut des jeux (après abattement de 25 %) est versé à la commune. Ce qui fait, selon Laurent Balmier, le patron du casino Barrière « entre 5 et 6 millions d'euros par an pour la ville ».

« Ce n'est pas négligeable », reconnaît Hugues Martin, adjoint au maire de Bordeaux plus particulièrement chargé des finances. Le casino a versé jusqu'à 6,69 millions d'euros à la ville de Bordeaux en 2007, année phare. C'est un peu moins depuis que les casinos de France ont connu une forte baisse mais cela demeure toujours intéressant. Le casino du lac a versé 5,40 millions d'euros à la ville en 2008, 5,07 millions en 2009, 5,14 millions en 2010 et 5,59 millions l'an passé. 27,89 millions sur cinq ans.

« Une recette fiscale non affectée, précise l'adjoint au maire. Elle s'inscrit comme tout autre recette au budget municipal annuel et permet d'éponger un certain nombre de dépenses. »

« Au-delà de l'aspect financier, le casino joue un rôle important dans l'animation de la ville », tient à rappeler aussi Hugues Martin. Le casino anime le quartier du lac avec ses activités qui vont bien au-delà des jeux : fêtes, spectacles, etc. Le casino mène également des actions de mécénat et participe aux grands événements comme Bordeaux fête le Vin, Bordeaux fête le fleuve, Ciné concerts et autres rendez-vous majeurs.

Pour la seule année 2010, la mairie indique que le casino a apporté, sous forme de subventions, 214 000 euros aux organisateurs d'événements. À titre d'exemple, pour la prochaine fête du vin, le casino soutiendra l'organisation du concert de Stacey Kent, l'étoile du jazz

Hugues Martin ne manque pas de souligner, enfin, le bon comportement des responsables du casino Barrière. « Ils sont très sensibles à l'aspect prévention. Ils communiquent sur le danger des jeux, ils participent même au financement de l'association qui intervient pour soutenir ceux qui rencontrent des difficultés. »


Coude à coude

« On talonne Deauville, nous allons tout faire pour passer devant et atteindre la 5e place », annonce Laurent Balmier, directeur général de l'établissement bordelais. Le pari paraît bien ambitieux, il est à portée de main cependant. Bien que mondialement réputé, le casino normand a du mal à sortir de la crise qui a frappé les établissements de jeux en 2008, 2009 et 2010 alors que celui de Bordeaux-Lac repart à la hausse.

Le produit brut des jeux (PDJ) de l'établissement du lac a progressé de 5,52 % la saison passée. Dans le même temps, d'autres ont continué de chuter comme celui de Deauville : - 3,32 % pour ce dernier. Ce qui fait que les deux casinos se retrouvent coude à coude : 40 354 388 euros de PDJ pour Bordeaux, 41 161 261 euros pour Deauville, soit 796 873 euros d'écart seulement. Et, pour sa part, le casino du lac continue de gagner des points. « Nous sommes à un peu plus de 2 % de progression depuis le début de l'année », révèle le directeur.

Un résultat exceptionnel pour seulement dix ans d'activité. C'est en mai 2002 que le casino de Bordeaux a ouvert ses portes dans des locaux tout neufs après une année d'essai dans des locaux provisoires au rez-de-chaussée de l'hôtel Pulmann (Le Sofitel à l'époque).

Sous l'enseigne Accor Casino tout d'abord puis sous celle des casinos Barrière (depuis 2005), l'établissement du lac a vu sa fréquentation évoluer de façon régulière et importante. Plus de 4 millions de visites en dix ans. 450 000 visites en moyenne par an. Entre 1 000 et 2 000 personnes par jour. « Le nombre de visites ne cesse d'augmenter », constate le directeur. Plus de visites mais moins d'argent brassé toutefois. L'effet de la crise. Les gens ont moins d'argent, ils misent moins gros.

De nouvelles machines

Le casino est parvenu à maintenir le cap grâce à une politique dynamique. Les machines à sous, par exemple, sont sans arrêt renouvelées. Les toutes dernières nées sont là. Les machines électroniques ou encore celles qui fonctionnent en posant juste le doigt sur l'écran. « Nous allons chaque année au salon de Londres et nous choisissons les meilleures. » 312 machines au total.

Si le casino connaît un tel succès, c'est qu'il propose aussi deux restaurants, trois bars, des animations (soirées et dîners à thème) et des spectacles (60 au total cette année). « Nous bénéficions aussi du dynamisme de la ville de Bordeaux et du développement du quartier », indique le directeur. Le quartier du lac est en pleine métamorphose en effet. Ginko, l'écoquartier en construction et ses 5 000 futurs habitants sort de terre à proximité du casino, c'est à moins d'un kilomètre qu'est envisagée la construction du grand stade et, dans deux ans, le tram passera juste devant.

Autant dire que la fête anniversaire s'annonce joyeuse. Avec plein d'animations gratuites et la Compagnie Créole pour le spectacle et l'ambiance autour d'un gâteau géant.

Le casino en chiffres :

2002 : L'année d'ouverture du casino de Bordeaux-Lac dans les locaux actuels.

450 000 : Le nombre de visites enregistrées par an. Soit entre un millier et 2 000 clients par jour.

40 ,3 : En millions d'euros, le produit brut des jeux du casino de Bordeaux-Lac lors de la saison 2010-2011. Soit 40 364 388 euros exactement.

80 000 : Le nombre de repas servis par les restaurants de l'établissement au cours de la saison passée.

180 : Le nombre de personnes employées au casino Barrière. Une vraie PME.


Cet été, 40 machines en terrasse

Le casino Barrière de Menton (Alpes-Maritimes) a été l'un des premiers casinos de la Côte d'Azur à proposer la formule l'an passé : des machines à sous en terrasse. Pour offrir un décor plus sympa à ses clients face à la Méditerranée mais aussi (et surtout !) un espace pour les joueurs qui ne peuvent s'empêcher de fumer. 79 machines ont été ainsi installées. Le succès a été immédiat.

Suffisant pour inciter le casino de Bordeaux à faire de même. « Nous avons fait un test l'été dernier avec quelques machines, cela a très bien marché, nous avons décidé de faire mieux cette année avec une vraie terrasse aménagée pour cela », note Laurent Balmier, le directeur de l'établissement du lac.

Chauffage en plein air

Il existe déjà une terrasse pour fumeurs en bout de bâtiment (côté jardins de l'hôtel Pulmann). Elle est directement (et uniquement accessible) de la salle des machines à sous. C'est cet espace qui va, d'un coup, passer de 70 m² à 150 m².

Avec une couverture légère pour faire face aux intempéries et de larges ouvertures tout autour. Le décor sera tout de même soigné avec beaucoup de verdure et des fauteuils et autres canapés pour se relaxer entre deux jeux. Et s'il fait un peu froid, un système de chauffage (identique à ceux qui équipent les terrasses de café en ville) pourra également être mis en service. Le montant de la dépense prouve à lui seul que ce ne sera pas un simple relooking de terrasse mais un vrai aménagement : 450 000 euros.

Quarante machines seront installées dans cette salle de jeux « plein air » soit en gros 15 % des machines dont dispose le casino.

Un restau sur l'esplanade ?

Dans la foulée, Laurent Balmier rêve de pouvoir ouvrir, un jour, un vrai restaurant en terrasse devant le casino. Un restau comme ceux qui égayent le centre-ville. Un lieu pour à la fois animer les abords de l'établissement et l'esplanade du palais des congrès, un peu tristounette le soir venu.

Laurent Balmier a fait un test l'an passé avec quelques tables. La formule a été très bien accueillie. Il ne reste plus qu'à passer à la taille XXL.

(source : sudouest.fr/Jean-Paul Vigneaud)



>>> 

En savoir plus


Vos réactions à cet article

sepieter | 05/05/2012 08:50


je peut confirmer que c'est un très beau casino je me souviens y être aller pour la première fois en octobre 2002, il n'a cesse d'évoluer , je dirais d'ailleurs que cela devient limite au niveau de la place ! car dans la salle des machines à sous c'est rempli et des jours de bonne affluence c'est difficile de jouer et de circuler dans les travées , il va falloir qu'il étudie çela sérieusement ,car avec le boulversement du quartier , cela va être dans les années a venir , un peu difficile je pense pour jouer correctement , un étage supplementaire a horizon deux /3 ans ne me semble pas superflu


Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Autre(s) Article(s)


13-01-2014 | Bordeaux : le mystère de l'aileron de requin dans le lac résolu
17-01-2013 | Les premières machines à sous "Michael Jackson" à Bordeaux-Lac
11-10-2012 | Casino de Bordeaux : jackpot trop facile pour le joueur indélicat
22-08-2012 | Casino de Bordeaux-Lac : le jackpot de l'été
21-08-2012 | Casino de Bordeaux : quand la chance sourit aux époux
04-05-2012 | Casino de Bordeaux : combien rapporte-t-il ? Où va l'argent ?
11-01-2012 | Casino de Pau - Les jeux tournent mais au ralenti
05-05-2010 | Le casino de Gujan est le deuxième de Gironde
06-01-2010 | Le casino de Bordeaux-Lac se hisse à la 7e place nationale
13-10-2008 | Au casino de Bordeaux, les joueurs se serrent la ceinture
27-03-2008 | Le casino de Bordeaux pourra exploiter ses bandits manchots
18-03-2008 | Le casino de Gujan demande la suspension de l'arrêté ministériel qui a accordé 50 machines à sous supplémentaires au casino de Bordeaux. Pour rupture d'égalité
18-01-2008 | Un gros coup de poker au casino de Bordeaux
24-08-2007 | Casino de Bordeaux toujours en pointe
18-07-2007 | Casino de Bordeaux : Le groupe Partouche débouté
02-05-2005 | Toulouse : Le casino, cartes sur table
19-03-2005 | Jeux pipés à Gujan-Mestras
29-01-2004 | La saga des machines à sous.
22-05-2002 | Accor Casinos : un nouveau cru à Bordeaux.
04-12-2000 | Accor Casinos, filiale du groupe Accor, annonce avoir reçu l'autorisation du ministère de l'Intérieur pour l'ouverture à Bordeaux.

En bref

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Saint-Amand-les-Eaux: un gagnant empoche 1,7 M€ au Pasino
01-02-2014|La dernière gagnante aux « bandits manchots » en réseau des casinos Partouche avait déjà mis la main sur une belle somme. Le dimanche 21 juillet 2013, elle était repartie avec un chèque de plus de 780 000 € du Pasino de Saint-Amand. En cette fin d’après-midi, un autre joueur a fait exploser la cagnotte ! Doublant plus que la mise cette fois, avec un gain de 1,7 million d’euros. Pour être tout à fait précis, la machine a craché un jackot (un mégapot, dans le jargon des casinotiers) de 1,763 041,15 €. Le principe du mégapot est celui-ci : des machines à sous sont reliées entre elles au sein d’un même casino, et elles cotisent à un jackpot commun bien supérieur à celui d’une machine isolée. L’établissement précise : « Il avait simplement misé 2 € ! » Heureux homme...(lavoixdunord.fr)

Jackpot de 162 134 € au casino Barrière d'Enghien
12-12-2013|Un homme de 57 ans demeurant à Ville D'Avray a fait tombé un jackpot de 162 134€ sur une machine à poker à 2€, dans le casino du Val-d'Oise.

Le groupe Partouche a mis en vente l’hôtel Hilton de Lyon
04-07-2013|Pour se désendetter, le groupe Partouche qui possède le casino de la Cité Internationale de Lyon (6e) a mis en vente l’hôtel Hilton. Selon Le Progrès, cela concerne les murs du bâtiment de 21 000 mètres carrés et le fonds de commerce. Dans le quotidien, le président du directoire se dit confiant sur une future transaction. Le groupe Hilton a de son coté indiqué vouloir continuer à être présent à Lyon.

Casino de Boulogne frequentation partouche exercice etablissement concessionnaire obligatoire visiteurs boulogne
Les + commentés
Les trois casinos indépendants des Pyrénées-Orientales en difficulté financière commenté : 1 fois
De nouvelles machines à sous en exclusivité Européenne au casino d'Enghien commenté : 1 fois
La Trinité-sur-Mer : Le casino Partouche reste ouvert commenté : 1 fois
La "crise" des casinos français inquiète le sénateur spécialiste des jeux commenté : 6 fois
La roulette automatique arrive au casino du Tréport commenté : 4 fois
1,3 million d'investissement pour les casinos du groupe Joa commenté : 1 fois

Forum
avis casino d'hyeres les palmiers par : HYPE - jeudi 14 août 2014 04:49
Bonjour à tous par : Admin - vendredi 08 juin 2012 16:17



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.