Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Mercredi 21 janvier 2004 : Les dégâts «collatéraux» de la guerre des casinos.



L'alliance entre Accor et Barrière fait craindre une aggravation des conditions de travail dans les maisons de jeu de la région franco-suisse.

Ce n'est pas une «guerre des casinos» déclarée, mais ça y ressemble. Dans les milieux économiques comme dans les milieux syndicaux, l'annonce faite cette semaine par les firmes françaises Barrière et Accor Casinos de leur prochaine fusion en vue de créer «un groupe de tout premier plan dans le secteur des casinos» suscite des remous. D'abord, elle entraînera la chute de Partouche dans son rôle de leader, au terme d'une concurrence effrénée sur le marché européen. Ensuite, la nouvelle entité frappe par sa dimension imposante: le Groupe Lucien Barrière dirigera 37 casinos, parmi lesquels ceux de Deauville, d'Enghien, de La Baule, de Bordeaux, de Biarritz, de Nice, mais aussi de Montreux, Fribourg et Courrendlin (JU), soit environ 5000 machines à sous. La catégorie «hôtels de luxe» est aussi importante avec 13 établissements, l'activité de restauration ou la célèbre enseigne Le Fouquet's des Champs-Elysées, à Paris. Qui dit mieux?

Pour gérer tout ce patrimoine de renommée internationale, une alliance: le Groupe Lucien Barrière sera détenu à 51% par la famille Barrière Desseigne et à 34% par Accor Casinos. Les 15% restants reviennent à Colony Capital, le fonds d'investissement américain injectant 100 millions d'euros - plus du dixième du chiffre d'affaires cumulé en 2003 - pour renforcer la structure financière. Un mariage «nécessaire» entre les deux géants de l'hôtellerie et du divertissement, qui invoquent aujourd'hui l'argument de la rentabilité, la réduction de l'endettement net du groupe Accor ou la réduction des coûts de fonctionnement pour justifier leur décision.

la réalité des salariés
Au siège d'Accor à Paris, un porte-parole se borne à expliquer que l'opération sera «effective dans 4 à 5 mois» et qu'elle «permettra entre autres de faire des économies sur l'achat de matériel». Mais derrière la vitrine grandiose des palaces et des casinos de luxe, se profile une réalité moins alléchante: celle des salariés. Qu'il s'agisse des casinos dirigés en France, en Belgique ou en Suisse, les conditions de travail précaires ont plus d'une fois alerté les milieux syndicaux. Voire débouché sur des grèves. Certains observateurs s'inquiètent des retombées à l'avenir de la nouvelle alliance sur le personnel.

Dans la course au profit, le groupe Accor (leader européen dans l'univers du voyage, du tourisme et des services aux entreprises, avec plus de 150 000 employés dans 140 pays) traîne de belles casseroles. Accor ne «fabrique» pas toujours «du sourire», comme le revendique pourtant le slogan de la multinationale. Dans le domaine de l'hôtellerie, la société a été prise à partie en 2002 par des députés européens sur sa politique de sous-traitance, et accusée d'imposer des cadences infernales à ses employés immigrés. Plusieurs affaires ont fini devant la justice française, entre autres pour «prêt illicite de main-d'oeuvre» dans les différentes unités du groupe. En 2003, Accor Casinos devait encore essuyer des protestations en provenance de sa maison de jeux à Dinant (Belgique), où les croupiers menaçaient de faire grève. Puis la grogne des employés du casino de Fribourg, mis sous pression dès son ouverture en février.

la bataille du léman
La vieille lutte de positions à laquelle se livrent depuis des années Accor, Barrière et la famille Partouche semble particulièrement exacerbée aux alentours du lac Léman, qui concentre la plus forte densité de casinos d'Europe. Là, on se bagarre pour attirer une clientèle franco-suisse fortunée (Saint-Julien-en-Genevois, Annemasse, Meyrin, Divonne, Evian, Montreux)... Transposée sur le terrain de l'emploi, cette rivalité des machines à sous fait de nombreuses victimes.

En août dernier, le Syndicat interprofessionnel des travailleuses et travailleurs (SIT) était intervenu pour dénoncer les abus observés dès l'ouverture du casino du Lac à Meyrin (Genève, dirigé par le groupe Partouche): flot d'heures supplémentaires, bas salaires, forte rotation du personnel et recours à une main-d'oeuvre étrangère, majoritairement française... ce scénario de crise est en passe de devenir une habitude. Surtout depuis l'ouverture à Montreux en mars 2003 du plus grand casino de Suisse romande, le seul à détenir la licence A dans la région, exploité par la famille Barrière: il a encore ravivé le jeu de la concurrence.

(source : laliberte.ch/Gilles Labarthe)


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



En bref

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Saint-Amand-les-Eaux: un gagnant empoche 1,7 M€ au Pasino
01-02-2014|La dernière gagnante aux « bandits manchots » en réseau des casinos Partouche avait déjà mis la main sur une belle somme. Le dimanche 21 juillet 2013, elle était repartie avec un chèque de plus de 780 000 € du Pasino de Saint-Amand. En cette fin d’après-midi, un autre joueur a fait exploser la cagnotte ! Doublant plus que la mise cette fois, avec un gain de 1,7 million d’euros. Pour être tout à fait précis, la machine a craché un jackot (un mégapot, dans le jargon des casinotiers) de 1,763 041,15 €. Le principe du mégapot est celui-ci : des machines à sous sont reliées entre elles au sein d’un même casino, et elles cotisent à un jackpot commun bien supérieur à celui d’une machine isolée. L’établissement précise : « Il avait simplement misé 2 € ! » Heureux homme...(lavoixdunord.fr)

Jackpot de 162 134 € au casino Barrière d'Enghien
12-12-2013|Un homme de 57 ans demeurant à Ville D'Avray a fait tombé un jackpot de 162 134€ sur une machine à poker à 2€, dans le casino du Val-d'Oise.

Le groupe Partouche a mis en vente l’hôtel Hilton de Lyon
04-07-2013|Pour se désendetter, le groupe Partouche qui possède le casino de la Cité Internationale de Lyon (6e) a mis en vente l’hôtel Hilton. Selon Le Progrès, cela concerne les murs du bâtiment de 21 000 mètres carrés et le fonds de commerce. Dans le quotidien, le président du directoire se dit confiant sur une future transaction. Le groupe Hilton a de son coté indiqué vouloir continuer à être présent à Lyon.

Deauville : jackpot de 50 954 € au casino Barrière
27-11-2012|Dimanche à 19h35, un jackpot d’un montant de 50 954 € a été remporté au casino Barrière de Deauville. L’heureux gagnant qui a souhaité garder l’anonymat, est un habitant de Deauville.

Casino de Toulouse croupier barriere toulouse immobilise deplacer designant possible gagnantes
Les + commentés
Les trois casinos indépendants des Pyrénées-Orientales en difficulté financière commenté : 1 fois
De nouvelles machines à sous en exclusivité Européenne au casino d'Enghien commenté : 1 fois
La Trinité-sur-Mer : Le casino Partouche reste ouvert commenté : 1 fois
La "crise" des casinos français inquiète le sénateur spécialiste des jeux commenté : 6 fois
La roulette automatique arrive au casino du Tréport commenté : 4 fois
1,3 million d'investissement pour les casinos du groupe Joa commenté : 1 fois

Forum
Bonjour à tous par : Admin - vendredi 08 juin 2012 16:17



Agenda Evènement ? me contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.