Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Vendredi 21 novembre 2014 : Casino de Grasse: "Si la mairie n’est pas contente, je suis prêt à partir"



Face aux reproches émis par la Ville, notamment quant à la qualité de la restauration et aux animations du casino, le propriétaire des lieux Abel Djebbar est radical.

Propos recueillis par Caroline Ansart

La Ville met la pression au casino (lire par ailleurs, et notre édition du 19 novembre). Abel Djebbar, nouvel actionnaire depuis juin, se dit prêt à mettre la clé sous la porte si la mairie ne le laisse pas gérer le casino, à cause de «futilités».

La mairie vous reproche la qualité de la restauration et le manque d'animations, que répondez-vous ?

Pour les animations, on a respecté le cahier des charges à la lettre. On en a la preuve avec les flyers de juin, juillet, août, septembre, octobre. Concernant la restauration, on est arrivé en pleine saison. Les plannings avaient déjà été faits par les anciens propriétaires qui avaient fait l'erreur d'accorder des vacances. En plus, on a eu énormément d'arrêts maladie. On a fait avec les moyens du bord.

C'est ce que vous avez expliqué dans votre réponse à la mise en demeure de juillet. Vous vous y engagiez aussi à ce que tout soit rentré dans l'ordre mi-août. Or, la mairie dit avoir reçu de nouvelles plaintes sur la qualité de la restauration à la rentrée…

Les plaintes viennent de deux personnes ou de leur entourage. Une qu'on a licenciée, l'autre qui est encore employée. Ils ont fait des lettres anonymes à la mairie, et même à la police des jeux. Nous, au contraire, on a eu des félicitations que vous pouvez lire sur Internet qui disent qu'il y a la qualité et qu'en plus, c'est pas cher ! On ne peut pas demander de donner du foie gras dans un repas à 9e, avec plat du jour et entrée ou dessert. C'est le même prix que le kebab du coin !

Ce sont de graves accusations, qu'est-ce qui les motiverait?

Parce qu'ils n'aiment pas notre politique. Parce qu'on leur a retiré leur pouvoir, en leur retirant les carnets d'invitation. A notre arrivée, le restaurant perdait 18 000 e par mois. Parce que tout le monde faisait ce qu'il voulait, n'importe qui commandait. On faisait des soirées avec 80 personnes, mais où seules dix payaient. Des gens abusaient du casino pour faire venir des amis ou de la famille. Je ne peux pas accepter ça. C'est fini. Alors, on a moins de monde mais on n'a plus de perte.

Les reproches ne seraient donc pas fondés?

Tout ce que la mairie nous reproche est nul. Elle veut quoi, un casino ouvert ou un casino fermé ? Avec les machines, j'ai investi 1,2 Me et on vient m'embêter avec ces foutaises ? Je ne suis pas venu à Grasse pour me faire des ennemis ou pour me faire insulter ou critiquer. Je suis venu pour investir de l'argent, pour sauver le casino et les emplois.

Comment se porte le casino aujourd'hui ?

Si on n'était pas venu, il n'existerait plus. Je peux être fier de ce que j'ai fait. En cinq mois, le chiffre d'affaires des jeux a augmenté de 15,48 %. On est peut-être le seul casino de la région avec un tel chiffre.

Le restaurant perd-il toujours de l'argent?

Oui, encore 15.000 € par mois. On a changé le personnel de service, le chef de rang. Et le chef cuisinier depuis octobre, qui travaille des produits frais, pas tout préparés comme avant. Je pense que l'été prochain, on gagnera de l'argent.

Légalement vous étiez aussi tenu d'informer la commune des mouvements de personnel. Pourquoi ne l'avez-vous pas fait ?

Peut être qu'on n'a pas pris l'importance de ça. Mais moi aussi j'ai un reproche à faire à la mairie : ça fait six mois que j'attends sa réponse pour pouvoir créer une porte dans la cloison entre la salle de restaurant et le casino.

Vous n'allez rien changer, même si vous risquez de perdre votre autorisation d'exploitation de jeux ?

Qu'ils ne renouvellent pas ! On s'en fout. Moi j'économiserais de l'argent. Je ne mettrais plus entre 60 et 75 000 e par mois. Le casino fermera. Il y a 28 emplois en jeu. C'est pas moi qui trinquerais, j'ai d'autres investissements ailleurs. Je n'accepte pas d'être une vache à lait, de n'être qu'un investisseur. Si la mairie n'est pas contente, je suis prêt à partir. Si j'ai pas l'autorisation d'ouvrir ma cloison ou si on ne me laisse pas faire mes licenciements et gérer le casino comme je l'entends, je m'en vais. Mardi, je suis convoqué devant la Commission supérieure des jeux à Paris, je leur dirai la même chose.

Vous payez beaucoup à la Ville?

Un loyer d'environ 100.000 € par an. Et un peu plus de 10 % des bénéfices des jeux. Plus ce qu'on leur donne pour les animations culturelles, comme la Jasminade.

Ne licenciez-vous pas trop?

On est ouvert 15 heures par jour et on a entre 40 et 60 entrées. Ça veut dire qu'on paie les gens pour 3 ou 4 joueurs par heure. À Lamalou (casino dans l'Hérault dont Abel Djebbar sera propriétaire à la fin de l'année) le chiffre d'affaires est d'1,2 Me net pour 12 employés. Chez nous, c'est 1,4 M€ net pour 26 employés.

(source : nicematin.com/ Caroline Ansart)



>>> 

En savoir plus


Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Autre(s) Article(s)


29-08-2017 | Cannes et Grasse : Des Casinos qui déménagent et visent les sommets
25-10-2016 | Le casino de Grasse va rouvrir
17-08-2016 | Les casinos de la côte d'Azur en quête d'une nouvelle martingale
07-05-2015 | Grasse : les salariés du casino attendent toujours d'être indemnisés
03-03-2015 | Rien ne va plus pour les casinos de la Côte d'Azur
02-03-2015 | Liquidation judiciaire prononcée pour le casino de Grasse
21-02-2015 | C'en est fini du casino de Grasse
12-02-2015 | Casino de Grasse : le tribunal accorde un délai pour les repreneurs
04-02-2015 | Le casino de Grasse bientôt à vendre
28-01-2015 | Le casino de Grasse a-t-il encore une carte à jouer?
22-01-2015 | Casino de Grasse : le tribunal administratif ne se prononcera sur une éventuelle réouverture que dans quelques jours
15-01-2015 | Casino de Grasse: l'audience du tribunal de commerce renvoyée
05-01-2015 | Le coup de gueule des salariés du casino au tapis
31-12-2014 | Le casino de jeux de Grasse va devoir fermer
21-11-2014 | Casino de Grasse: "Si la mairie n’est pas contente, je suis prêt à partir"
20-03-2013 | Neuf nouvelles machines à sous installées au casino de Grasse
15-03-2012 | Le casino de Grasse à la relance
04-07-2011 | Casino de Grasse : le groupe Boucau emporte la mise
08-12-2010 | Une nouvelle délégation de service public pour le casino de Grasse
21-10-2010 | Les juges accordent leur confiance au casino de Grasse

En bref

Le casino de Plombière relancé pour quinze ans
31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

G. MARTIGNONI-HUTIN martignoni autorite bruxelles nationale pierrotin services universite politique
Vos derniers commentaires
Arnaques dans les casinos français et européens : plusieurs suspects arrêtés commenté : 1 fois
Privatisation de la Française des jeux : « Une menace pour le casino », selon le maire d’Enghien commenté : 2 fois
Privatisation de la Française des jeux : « Une menace pour le casino », selon le maire d’Enghien commenté : 2 fois
Le bus de Partouche pour transporter les joueurs du casino n’attire pas encore les foules commenté : 1 fois
Toujours plus de sécurité au casino d’Enghien commenté : 1 fois
Casinos : Joa va racheter les 8 établissements d'Emeraude commenté : 1 fois

Forum
Etude sur les pratiques de jeux de hasard et d'argent en Fra par : gargarumf - lundi 08 Octobre 2018 13:38
saumur par : nollach - mercredi 13 juin 2018 15:45
matériels pour l'événementiel par : Magic66 - samedi 28 avril 2018 10:50
Attention par : LGM - mercredi 22 novembre 2017 02:04
demande d 'aide par : l epingleur - mardi 26 septembre 2017 19:04



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.