Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2021
Archives 2020
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2018/2019
2019/2020
Documentation
Rapport du marché des jeux en ligne en France, 4eme trimestre 2020 - 18/03/2021
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Samedi 23 octobre 2021 : Casino de Forges-les-Eaux : le contrat signé avec la Ville remis en cause par Jacques Van Tol



Sujet majeur pour Forges-les-Eaux, la délégation de service public (DSP) du casino, signée le 30 juin 2021, est remise en cause par Jacques Van Tol, président de Forges Avenir.

Sujet central du dernier conseil municipal, en septembre 2021, la délégation de service public (DSP) du casino de Forges-les-Eaux connaît des rebondissements.

Alors que l’association Forges Avenir a lancé un recours en annulation du contrat, son président, Jacques Van Tol, explique les raisons. Maire de la commune, Christine Lesueur lui répond.

Actu : Quand et pourquoi l'association Forges Avenir a-t-elle été créée ?

Jacques Van Tol : L'objet de l'association est d'agir pour défendre les intérêts des habitants de la commune de Forges-les-Eaux, de veiller à la régularité de tous les projets et à la bonne exécution de toute convention, de sensibiliser les Forgions aux enjeux environnementaux et urbanistiques. L'association a été créée le 1er juillet dernier.

Pour quelles raisons votre association a-t-elle lancé un recours en annulation de la dernière DSP, votée le 30 juin ?

JVT : Forges Avenir a déposé ce recours en annulation du contrat le 1er septembre, devant le Tribunal Administratif de Rouen, notamment à cause des biens de retour. Dans le contrat, l'article 3 mentionne que la « La société d'exploitation du casino de Forges (SECF) dispose comme locataire d'un terrain et d'un bâtiment principal situé au 87 avenue des Sources et de quelques bâtiments annexes ». L'article 30 stipule que « la ville de Forges-les-Eaux ne considère qu'aucun bien immeuble, qui a résulté ou résultera d'investissements de concessionnaire, n'a été ou sera nécessaire au fonctionnement du service public. Aucun bien ne sera et ne pourra être considéré comme bien de retour ».

La maire a totalement oublié que la gestion et l'exploitation d'un casino constituent une activité de service public et que les biens mobiliers et immobiliers qui accueillent l'activité du casino appartiennent à la puissance publique ou deviennent sa propriété au plus tard à l'issue du contrat. Ce sont pour ces raisons principales que l'association a déposé ce recours et a relevé, dans le même temps, la présence de nombreuses autres irrégularités. Par exemple, l'appel d'offres viole le principe d'égalité étant donné qu'il ne prévoit aucune possibilité à d'autres candidats d'exploiter le casino à son emplacement actuel. Les potentiels candidats auraient dû édifier un nouveau casino sur un terrain de 10 000 m2, totalement inexploitable car situé dans une zone inconstructible.

Les membres du conseil municipal se sont félicités de ce nouveau contrat. Qu'en pensez-vous ?

JVT : La commune de Forges-les-Eaux n'a mené aucune investigation technique et le contrat qui a été approuvé en souffre terriblement. Il convient de rappeler que le contrat actuellement en vigueur avec la SA Forges Thermal a été prolongé d'une année. Cette période aurait dû être destinée à réaliser des investigations techniques et à mettre la lumière sur la situation actuelle. Chose qui n'a jamais été faite depuis 34 ans.

Dans cette situation, quelles solutions proposeriez-vous ?

JVT : L'association, que je préside, ne peut que déplorer cette situation. Elle est parfaitement consciente des conséquences que peuvent entraîner ce recours. Voici les actions immédiates à mettre en œuvre : dans un premier temps, le retrait pur et simple du contrat approuvé par Christine Lesueur. Ensuite, la mise en place d'un contrat de gestion provisoire pendant 18 mois, de façon à parfaitement appréhender les différents points qui n'ont jamais été abordés et analysés. Et enfin, lancer une nouvelle consultation et établir une nouvelle DSP.

Pour Christine Lesueur, la DSP est « sûre et fiable »

Dans son recours, Jacques Van Tol souligne le problème des biens de retour. Qu’avez-vous à répondre sur ce sujet ?

CL : Je n’ai aucun commentaire à faire. La procédure est en cours. La seule chose que je peux dire, c’est que le 30 juin, le conseil municipal, dans sa totalité avec Pascal Roger qui représentait sa liste, Frédéric Godebout avec ses 5 co-élus, la liste menée par moi-même et les 22, a voté ce contrat de DSP à l’unanimité. Cette DSP, j’en suis fière car c’est l’avenir : 15 % de prélèvements sur les jeux dès le premier euro, soit 10 millions d’euros sur 20 ans. La seule chose dont je veux parler, c’est l’avenir de Forges-les-Eaux.

Jacques Van Tol souligne également des irrégularités sur l’appel d’offres et sur le contrat…

CL : Cela regarde M. Van Tol. Le contrat a été signé par la SECF (Société d'exploitation du casino de Forges-les-Eaux) et moi-même le 9 juillet, et aucune mise en cause de la légalité de ce contrat, ainsi que sur la façon dont il a été mené, n’a été émise par la Préfecture. Évidemment, la Ville va être obligée de répondre à ce recours et d’engager un avocat.

Par quel(s) service(s) et quelle(s) personne(s) a été établi le projet du contrat et le contrat définitif approuvé ?

CL : À l’origine, M. Van Tol a été missionné par Michel Lejeune pour réaliser cette DSP. Suite à des différends, le maire lui a demandé de cesser cette mission. Aujourd’hui, M. Van Tol a de l’amertume car il n’a pas pu finaliser cette prestation. Mais je ne m’occupe pas de ce qui s’est passé avant. Le contrat, qui est sûr et fiable, a été travaillé en interne. C’est Stéphanie Duchesne, qui était directrice générale des services, qui a fait le travail.

À propos du taux de prélèvement de 15 %, Jacques Van Tol estime qu’il aurait dû être acté depuis bien longtemps et que les négociations auraient dû se porter sur d’autres points…

CL : Moi, je regarde l’avenir. J’ai débuté un mandat, je suis élue jusqu’en 2026 et ce qui compte c’est ce que je vais faire. Et grâce à cette négociation et ce taux plein, grâce à l’engagement financier de la SECF, je suis fière de dire aux Forgions et aux 350 employés du casino, que nous avons conclu un contrat qui est bénéfique pour la Ville. Ce contrat est une des plus belles choses qui soit pour Forges-les-Eaux et ses habitants.

Le 23 août dernier, la Sous-Préfecture de Dieppe vous a demandé de revoir l’article 3 et 30. Qu’en est-il ?

CL : C’était une question de syntaxe et nous avons rétabli un libellé en corrigeant l’article 30. La réponse est partie à la Préfecture. Puisque le SECF est locataire, il n’y a pas de bien de retour. Ce que la société va créer et investir, ces biens-là ne pourront pas revenir à la SECF puisque les biens actuels ne lui appartiennent pas mais sont les propriétés de la SA Forges Thermale.

(source : actu.fr/Benjamin Epineau)



>>> 

En savoir plus


Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Autre(s) Article(s)


23-10-2021 | Casino de Forges-les-Eaux : le contrat signé avec la Ville remis en cause par Jacques Van Tol
12-04-2021 | À Forges-les-Eaux, le casino réagit après une perte de 6,2 M€ de chiffre d’affaires
22-01-2021 | L'exploitation du casino au centre des débats du conseil municipal de Forges-les-Eaux
03-12-2020 | Le casino de Forges-les-Eaux souhaite une navette en train le week-end entre Paris et Serqueux
24-06-2017 | Le bon bilan du casino de Forges-les-Eaux
21-06-2016 | Les bons chiffres du casino de Forges-les-Eaux
18-05-2010 | Casino en plein air à Forges Les accros de jeux de hasard vont être aux anges : à partir de demain
20-05-2004 | Les jeux d’argent misent sur la crise.

En bref


31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.


20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie


11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)


04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)


05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Formation croupier croupier croupiers toulouse organisme diplomante remuneration recrutement ressources
Vos derniers commentaires

Forum
Cannes pert un casino (2 au lieu de 3) par : titidecannes - jeudi 28 Octobre 2021 21:38
Attention au douane quand vous avez de l'argent liquide. par : titidecannes - mardi 05 Octobre 2021 14:39
Casinos barriere de CANNES par : titidecannes - mercredi 21 juillet 2021 11:41
Cherche fan de casinos comme moi par : titidecannes - samedi 01 mai 2021 10:07
Réouverture des casinos par : titidecannes - samedi 01 mai 2021 09:37
Re:Travail dans un casino par : AlexUnder - lundi 19 avril 2021 13:47
Le groupe Partouche face au défi du Covid 19 par : titidecannes - vendredi 26 mars 2021 16:57
Re:article à diffuser sur votre site par : admin - jeudi 25 mars 2021 19:35
article à diffuser sur votre site par : titidecannes - jeudi 25 mars 2021 10:37
Casino de CABOURG par : titidecannes - mardi 23 mars 2021 00:13
Agenda Ev?nement ?
Merci de nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


Vous pensez avoir un problême avec le jeu ?
Vous rencontrez des difficultés avec le jeu et vous souhaitez arrêter le jeu ?
Vous avez la possibilité de vous protéger en demandant votre interdiction volontaire de jeux auprés de l'ANJ.
Cette démarche est strictement confidentielle et personnelle.