Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2024
Archives 2023
Archives 2022
Archives 2021
Archives 2020
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2018/2019
2019/2020
Documentation
Rapport du marché des jeux en ligne en France, 4eme trimestre 2020 - 18/03/2021
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Jeudi 26 octobre 2023 : Escroquerie au casino de Pougues : ils trafiquaient la roulette anglaise électronique (3)



Trois hommes étaient convoqués devant le tribunal de Nevers pour avoir trafiqué une roulette anglaise électronique. Après avoir remarqué une faille de sécurité, un technicien chargé de la maintenance du casino a imaginé une escroquerie avec deux complices.

Deux prévenus sur trois soupçonnés d’escroquerie au Casino de Pougues-les-Eaux comparaissaient à la barre du tribunal correctionnel de Nevers mardi 24 octobre. Entre juin 2021 et août 2023, le trio, composé de trois hommes de 35, 36 et 46 ans, aurait mis en place "une fraude constante et déterminée", selon les mots de l’avocat du casino.

Une faille de sécurité C’est un salarié de la structure, s’occupant de la maintenance depuis une quinzaine d’années, qui a imaginé le coup. Il a découvert par hasard une faille de sécurité. L’alarme de la roulette anglaise électronique ne se déclenchait pas lorsque l'on appuyait sur une pièce en particulier. À partir de là, avec un peu de dextérité, on pouvait choisir sur quel numéro la bille allait tomber. Mais il lui fallait un complice pour jouer, pendant qu’il trafiquait la roulette. Ce sera un homme qu’il a connu via des tables de jeu clandestines nivernaises.

L’homme a marché dans la combine. Ils se sont organisés : ils jouaient une à trois fois par mois, pour ne pas attirer l’attention. Ils ont veillé à ne pas dépasser une certaine somme de gains. Ils jouaient surtout le samedi, car le volume de jeux est plus important, mais privilégiaient le matin, car il y avait moins de monde. "Il ne fallait pas qu’il y ait d’autres clients sur la roulette électronique, sinon ils auraient pu remarquer qu’on bougeait la bille". Ils opéraient lorsque c'étaient des collègues moins vigilants qui travaillent. Sauf qu’en juin 2021, le complice qui mise est interdit de jeu pour un an : il a joué sur deux tables en même temps, ce qui est interdit. Le technicien fait alors appel à un troisième homme, celui qui tient une table de poker illégale. Et leurs opérations reprennent, entrecoupées par les fermetures du casino pour Covid.

Ils se sont fait prendre en août.

Le casino a remarqué que leurs gains étaient toujours à la limite du seuil et que les numéros de la roulette, censés être aléatoires, tombaient souvent sur les mêmes chiffres. Ceux les plus près du zéro, car c’était plus facile pour le technicien de placer la bille là. La vidéosurveillance a confirmé ces soupçons. Le trio est passé aux aveux. Entre 70.000 et 250.000 € dérobés Le casino, qui s’est basé sur la Police des jeux, estime son préjudice à près de 250.000 €. Les avocats du trio démentent. Entre le Covid, les interdictions de jeux et les indisponibilités de chacun, ils pensent que c’est impossible et qu’ils ont en réalité dérobé moins de 30 % de cette somme. D’ailleurs, ils n’ont pas vraiment “profité” de cet argent. L’instigateur, qui touchait 75 % des gains, s’est acheté une piscine et a en partie financé son mariage, un frigo, des courses et de l’essence. Mais comme ses compères, une grosse partie de ses gains a été rejouée dans des paris sportifs, des paris en ligne ou des tables de poker… et perdu.

Les deux prévenus à la barre sont addicts au jeu, leurs comptes bancaires en attestent. "Je me suis fait happer par le jeu et cette possibilité d’avoir de l’argent facile", reconnaît l’instigateur de l’arnaque, qui s’excuse auprès de ses anciens employeurs.

Tous deux ont entamé des démarches pour se faire soigner et se sont volontairement interdits de jeu. Ils ont retrouvé des emplois stables et économisent pour rembourser leurs dettes au casino. Ces actes arrivent un peu tard pour la procureure, qui retient la persistance des faits : "Il a choisi un premier complice, puis un autre et a réitéré". Elle requiert dix mois de sursis avec un suivi de deux ans pour l’instigateur, et cinq mois de sursis pour son complice, avec des obligations de soins et des interdictions de jeu. Elle requiert, par contre, cinq mois ferme contre le deuxième complice, qui ne s’est pas présenté à la barre, et qui tenait une table de jeux clandestins. Le technicien n’aurait pas dû être seul L’avocate du premier complice explique : "Il pouvait dire non, mais il a dit oui, car il était addict au jeu et qu’il avait plus de 16.000 € de dettes". L’avocat de l’instigateur pointe que les procédures de sécurité n’ont pas été respectées. Son client n’aurait jamais dû se retrouver seul au moment des opérations de maintenance : un membre de la direction est censé être là, mais ce n’est jamais le cas. La décision a été mise en délibéré. Le tribunal rendra son jugement le 28 novembre.

(source : lejdc.fr/Marlène Martin)



>>> 

En savoir plus


Vos réactions à cet article

sergio | 26/10/2023 08:54


Avec le système complexe et fourni des caméras de surveillance, comment peut-on même avec un employé du casino complice tenir longtemps dans la fraude ?. Les gains au-delà de 1 000 € sont réglés uniquement en caisse avec présentation de la CNI ou d'une carte de fidélité et je suppose que le contrôle se fait si l'on gagne trop souvent. Avec la baisse continue du nombre de joueurs dans les casinos et la montée en puissance des jeux en ligne, l'avenir n'est pas rose pour les groupes casinotiers et les casinos physiques. Et le panier moyen par joueur baisse également et cela peut se comprendre, vu le peu de retour au niveau des mises jouées. La solution existe pourtant : offrir plus de repas, de boissons et de tickets de jeu pour que le joueur se sente enfin considéré autrement que comme une "vache à lait" mais tous ces messieurs membres des conseils d'administration, issus des grandes écoles, n'ont pas encore pris la mesure de cette situation. Faut-il qu'ils soient bêtes, on peut se poser la question !.


sergio | 26/10/2023 08:59


Mais si les chiffres d'affaires continuent de baisser, je pense que les principaux actionnaires qui verront leurs dividendes chuter demanderont des comptes aux conseils d'administration et là, peut-être, y aura-t-il enfin une réaction salutaire quoique tardive des PDG et autres membres directeurs des groupes casinotiers pour essayer de redresser leur situation financière.


titidecannes | 26/10/2023 13:12


Ce n'est pas la 1ère fois que cette arnaque à la roulette électronique existe. Déjà en novembre 2014 au casino BARRIERE de Toulouse. Au casino d'Enghien  et de Lyon La Tour de Salvagny ainsi que dans d'autres casinos.
A chaque fois il y a obligatoirement une complicité d'un employé du casino avec des joueurs de combines.
L'employé connait parfaitement le moyen de trafiquer la RAE car C'est très facile pour lui car il est sur place et a accès facilement au système de la roulette quand le casino est fermé au public.
Il y avait aussi un joueur dans un casino du Canada qui utilisait un logiciel miniaturisé pour calculer les sorties de numéro.


Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Autre(s) Article(s)


26-10-2023 | Escroquerie au casino de Pougues : ils trafiquaient la roulette anglaise électronique
12-06-2023 | Haro sur les jeux de hasard et d'argent (IV)
23-05-2023 | Toulouse : addict au casino, la comptable détourne près de 100.000 euros d’une société gestionnaire d’Ehpad
20-04-2023 | Escroquerie au Casino Café de Paris : de la prison ferme pour avoir joué avec des faux billets
25-02-2023 | ANJ/ PARIS SPORTIFS/ BILAN COUPE DU MONDE DE FOOT
16-02-2023 | Banditisme : « C'est peu fréquent qu’on y retrouve des mineurs »… Deux salles de jeux illégales démantelées par la PJ
17-08-2022 | Escroquerie au casino de Lucerne - Un suspect est détenu à tort depuis des mois
21-06-2022 | Suisse - Quatre escrocs dévalisent le casino de Lucerne en truquant la roulette
21-04-2022 | Il est ou le bonheur, il est où ?
14-12-2021 | A quel jeu joue l’Autorité Nationale des Jeux ?
16-10-2021 | Enghien-les-Bains : condamné à 18 mois de prison pour s’être joué de la sécurité du casino
04-08-2021 | Tricherie, FDJ, Privatisation, Monopole….Bruxelles s’invite à la table de jeu
05-07-2021 | Au casino, ils déviaient la boule des roulettes grâce à une tige
03-05-2021 | Irun : un réseau criminel spécialisé dans l'escroquerie aux machines à sous dans les casinos démantelé
07-04-2021 | UNAF, ANJ : Police des familles joueuses ?
22-01-2021 | « Addiction au jeu : réalité médicale ou pathologisation ? »
17-09-2020 | Enghien-les-Bains : l’arnaque à la roulette anglaise a rapporté 127 300 €
13-07-2020 | La FDJ face à ses risques* (II)
26-06-2020 | Un réseau de machines à sous clandestines démantelé en Ile-de-France et dans l’Oise
23-12-2019 | Casinos : rien ne va plus à la table des tricheurs en série

En bref


06-08-2023|

Dans la soirée de jeudi, l’une des 150 machines à sous du casino Vikings de Sanary a rendu une cliente folle de joie, quand elle a découvert le montant du jackpot qu’elle venait de remporter: 147.098 euros! De quoi repartir le cœur léger et le compte en banque bien garni. Il s’agit là du plus gros jackpot remporté dans l’établissement de jeux sanaryen depuis son ouverture, en 2018.




31-03-2023|

Ce jeudi 30 mars 2023, Pierre, 26 ans, a décroché la somme de 50 066 euros au Casino Barrière Bordeaux. Il a suffi qu'il joue 3 coups à 1 euros pour gagner le pactole.




19-01-2023|

Jackpot ! Une retraitée a gagné gros au casino de Bandol (Var) ce mercredi. Elle qui fréquente l'établissement depuis plusieurs années est pour une fois repartie avec un portefeuille plus garni qu'à son arrivée puisqu'elle a empoché 186.347,54 euros. D'après le casino de Bandol, la retraitée compte utiliser cette somme pour emmener toute sa famille faire un beau voyage.




13-01-2023|

Pour une habitante de l'agglomération de Vannes (Morbihan), ce vendredi 13 janvier a été synonyme de jour de chance. Une femme d'une quarantaine d'années a remporté le deuxième plus gros jackpot de l'histoire de l'établissement vannetais « Kasino ».




04-10-2022|

Samedi 1er octobre, un Strasbourgeois de 31 ans a décroché la somme de 186 738 euros sur une machine à sous Bonus Times à 1 €. Client habitué du casino, il avait misé, ce soir-là, la modique somme de trois euros. « En moyenne, même si tout est bien sûr aléatoire, un jackpot de l’ordre de 10 000 euros est remporté entre trois et quatre fois par semaine. Dans ce cas présent, il s’agit d’une somme exceptionnelle ! » contextualise Arnaud Levalois, directeur général du Casino Barrière Niederbronn.



Casino Ouistreham ouistreham investissement reamenagement evenements extension spectacles etablissement restauration
Vos derniers commentaires

Forum
Re:Cherche fan de casinos comme moi par : eric57 - jeudi 06 juillet 2023 22:12
Casino de Fort Mahon (Somme) par : titidecannes - mercredi 05 juillet 2023 11:00
Re:Baisse chiffre d'affaire casino Enghien par : Callie Strong - mardi 29 novembre 2022 13:00
Re:nouveau directeur PASINO LE Havre par : titidecannes - jeudi 02 juin 2022 11:03
nouveau directeur PASINO LE Havrea par : titidecannes - jeudi 02 juin 2022 11:01
Baisse chiffre d'affaire casino Enghien par : titidecannes - vendredi 03 décembre 2021 12:43
Cannes pert un casino (2 au lieu de 3) par : titidecannes - jeudi 28 Octobre 2021 21:38
Attention au douane quand vous avez de l'argent liquide. par : titidecannes - mardi 05 Octobre 2021 14:39
Casinos barriere de CANNES par : titidecannes - mercredi 21 juillet 2021 11:41
Cherche fan de casinos comme moi par : titidecannes - samedi 01 mai 2021 10:07
Agenda Ev?nement ?
Merci de nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


Vous pensez avoir un problême avec le jeu ?
Vous rencontrez des difficultés avec le jeu et vous souhaitez arrêter le jeu ?
Vous avez la possibilité de vous protéger en demandant votre interdiction volontaire de jeux auprés de l'ANJ.
Cette démarche est strictement confidentielle et personnelle.